Histoire

Comment tout a commencé

bus3

C’est en 1967 que les margarines Sanissa ont été proposées pour la première fois dans les magasins et les camions-magasins Migros. À cette époque, la margarine avait déjà presque 100 ans d’histoire derrière elle. Un jour de l’année 1867, Napoleon III a proposé une récompense à quiconque trouverait un produit abordable et nourrissant pouvant remplacer le beurre pour les troupes de l’empereur.

Une idée vient conquérir la Suisse

geschichte_polaroid

La question « Beurre ou margarine? » est devenue beaucoup moins liée à une question de prix (beaucoup de margarines sont même plus chères que le beurre tout simple) qu’au concept d’alimentation. La margarine est considérée comme saine, en raison de la présence d’« acides gras insaturés ». Dans le cadre du déferlement « Light » des années 80, les ventes ont encore augmenté de manière fulgurante. La margarine contient en fait autant de calories que le beurre, les graisses végétales remplaçant les graisses animales, mais pas de cholestérol.

Une succes story de pâtisserie

sanissa_geschichte

Sanissa au beurre a plus d’une corde à son arc pour se rendre indispensable au quotidien dans la cuisine. La margarine contient 10 % de beurre, qui garantissent ce goût agréable de bon beurre. Elle est idéale pour cuisiner, faire de la pâtisserie, frire ou pour sublimer les pâtes et les légumes.

Sanissa au fil du temps

Déjà lors de leur « première » en 1967, les margarines Sanissa ont su séduire les consommateurs, grâce à la praticité de l’emballage de 500 g. Au départ, la Sanissa Classic était disponible sous le nom de Sobluma, et présentait une couleur argentée. Au cours des années, elle est passée de bleu à jaune, et le nom de « Sanissa Classic » est ensuite apparu. Sa petite sœur avec 10 % de beurre, de couleur dorée, a ensuite vu le jour. Elle est ensuite devenue jaune-rouge, puis de nouveau dorée – mais elle est toujours restée la « Sanissa au beurre ». Les margarines Sanissa, en pratiques barquettes de 250 g, ont toujours fait bonne figure sur toutes les tables de petit déjeuner en Suisse.

L’année 1967 en Suisse

En 1967, Migros a lancé les margarines Sanissa. Le système Migros Data a été mis en œuvre en novembre. Il affiche la date limite de vente d’un article. À cet effet, la date limite de consommation de plusieurs centaines d’articles a été définie au préalable. Une campagne d’information de grande envergure informe les clients sur cette nouveauté. Depuis lors, le système Migros-Data garantit aux clients des produits de qualité irréprochable.

Roger Bonvin devient président de la Confédération suisse.

La statistique suisse à Berne annonce qu’un suisse sur 700 est millionnaire, d’après sa déclaration d’impôts.

première représentation du spectacle « Les Fous de Dieu » de Dürrenmatt au Schauspielhaus de Zurich.

Les Bâlois peuvent voter pour la première fois pour une affaire relative à l’administration cantonale, et élisent à une large majorité la première femme pénaliste du canton de Bâle-Ville.

Lors d’une votation, les Bâlois accordent aux femmes le droit de vote. Ce n’est qu’en 1971 que les Suissesses obtiennent toutes le droit de vote.

C’est l’avènement de la télévision couleur, grâce à ARD et ZDF. La 25e édition du show TV « Der goldene Schuss », avec Vico Torriani, sera la première émission diffusée en couleur. Avec une cérémonie officielle, la Télévision Suisse lance la nouvelle expérience télévisuelle le 01.10.1968.

La première fusée-sonde suisse, « Zenit », décolle de la base spatiale et terrain d’exercice Salto di Quirra (Sardaigne).

Le tunnel du San Bernardino est ouvert à la circulation: il permet de relier pour la première fois la Suisse orientale au Tessin.

sanissa_geschichte_was-geschah-noch